Comment commencer le zéro déchet dans sa maison ?

On commence par une bonne nouvelle. C’est que chaque année, la liste des gens qui diminuent leur déchets s’allonge. La moins bonne nouvelle étant que la liste de ceux qui abandonnent s’allonge aussi.

Inévitable ? Pas du tout…

Alors comment débuter le zéro déchet ?

C’est qu’en fait, se mettre au zéro déchet, c’est un comme se mettre au régime. Il suffit d’y aller trop brutalement pour que toute motivation disparaisse instantanément et qu’on se retrouve en moins de deux avec une raclette géante sous les yeux.

Et en vrai, on n’a pas envie de vous voir décompenser en vous enfouissant dans les emballages.

Donc pour que ça marche, s’il y a bien une chose qui compte, c’est de ne pas passer de 0% à 100% du jour au lendemain.

Si on se dit qu’on va déjà commencer par diminuer ses déchets, et qu’on garde le cap sur le long terme, on aura une belle chance d’améliorer les choses.

Du coup on va se focaliser sur des actions à grand impact, pour ne pas avoir l’impression de le faire pour rien.

Donc à notre humble avis, voici comment commencer à diminuer significativement ses  déchets : en supprimant les emballages les plus présents dans la poubelle.

1. Passer aux achats en vrac

Le premier truc qu’on voit en ouvrant sa poubelle c’est… des emballages de plats et d’aliments. Donc si on arrive à faire diminuer ça, on aura déjà fait un grand pas

Petit truc de connaisseur, il y a le vrac sec (les pâtes, le riz, les biscuits tussa tussa) et le vrac liquide (huiles ou vin par exemple). Équipez-vous en bocaux, sacs en lin et tupperwares pour pouvoir ramener tout ça chez vous. En plus, c’est joli : en rentrant des courses, il n’y a plus qu’à tout transférer dans des bocaux pour avoir une cuisine un peu retro

Encore un petit truc de connaisseur : demandez à faire la tare à la fromagerie ou à la charcuterie. Toutes nos expériences montrent que les vendeurs sympas le font 🙂

Après, la prochaine étape sera de se lancer dans des achats de produits bio.

2. Boire l’eau du robinet

Toutes ces bouteilles en plastique en moins, ce sera quand même une grande fierté.

Ah. Attendez. On nous souffle à l’oreillette que l’eau du robinet a parfois “un goût”.

Ok. C’est là que les bons équipements interviennent encore avec des solutions en pagaille. Une carafe filtrante, un filtre directement posé sur votre robinet ou, si vous avez un frigo américain, le distributeur d’eau la filtre.

Testez quand même de juste la reposer ou la purifier avec un bout de charbon (fait pour hein, on va s’éviter un raid dans la cheminée), le chlore s’évapore tout seul en quelques heures, et c’est souvent de lui que venait le goût. Donc on commence simple : une carafe en verre ou une gourde remplie d’eau du robinet, voilà le premier pas, vers le zéro déchet.

3. Acheter des cosmétiques solides

Par un mystérieux effet, le simple bloc de savon a été remplacé par des dizaines de flacons dans notre salle de bain. On ouvre le placard et c’est la même histoire : le paradis des emballages. Allez, qui ne tente rien n’a rien, lancez-vous et vous verrez qu’on s’y fait très vite, aux produits de beauté et d’hygiène solides comme aux accessoires durables.

Mieux, c’est bon pour la motiv, car c’est tout de suite très rapide quand on commence à réduire ses déchets dans la salle de bain.

Petit bingo des solutions pour la salle de bain, le premier qui fait sa ligne a gagné : brosse à dents en bambou, cotons lavables, shampoing solide, déodorant en poudre, dentifrice solide, oriculi, cups et serviettes hygiéniques lavables, rasoir de sécurité…

4. Faites le ménage au naturel

Vous avez deux solutions pour réduire les emballages liés au ménage : arrêter direct toute activité de nettoyage (certains ne seraient pas contre, on comprend) ou passer au naturel. On penche un peu pour la deuxième solution, bizarrement.

Pour la plupart des produits, il vous faudra seulement quelques ingrédients très simples : savon de Marseille, vinaigre blanc et bicarbonate de soude. Et vous trouverez tout ce qu’il faut comme recettes sur internet. Même nous on en propose, pas besoin de se quitter 😀

Pour réduire ses déchets à la maison, l’idéal est aussi de passer au ménage naturel : en plus, c’est bon pour la santé ! Vous trouverez facilement sur internet des recettes pour préparer sa lessive de manière très simple et rapide, ainsi que le nettoyant tout usage. Ceux qui ont commencé autour de nous tournent en moyenne avec deux ou trois produits au début.

5. Commencez par une pièce de la maison

C’est le secret le mieux conservé de ceux qui ont tenu plus d’un mois leur bonne résolution de réduire leurs poubelles.

Se concentrer sur un seul lieu.

Déjà, c’est plus facile, et surtout on a le plaisir de voir beaucoup plus vite le résultat qu’avec des efforts dispersés. Comme avec le sport, si vous passez vos 20 min de routines quotidiennes à travailler uniquement les cuisses, ça va vite se voir !

Notre préférence va très clairement à la cuisine pour commencer, mais en vrai, ce qui compte c’est de démarrer quelque part. Comme pour tout dans la vie. Alors après, vous pouvez également mettre sur votre boite aux lettres un Stop-Pub.

Conclusion pour se lancer dans une démarche Zéro déchet

Voilà si vous faites déjà ça, vous aurez réussi à diminuer drastiquement le nombre de poubelles à sortir. Victoire. Naturellement, vous pourrez y aller progressivement ensuite et vous rapprocher tranquillement du cercle privilégié des véritables zéro déchet. Mais le plus important, c’est de faire bouger ses propres réflexes, même à petits pas, pour rendre le monde meilleur.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Une réponse

  1. Tt a fait d’accord ! Je pratique depuis lgtps. J’essaie d’élargir mon champ d’action,même si j’opte pour des emballages cartons, si possible.
    Par contre je refuse d’acheter les produits en vrac, la plupart viennent de l’étranger et ont pris l’avion !! Ou est le bénéfice pour la planète et pour l’économie ?
    De même, bp de produits bio n’ont pas d’emballages recyclables. Il y a bp d’efforts à fournir par les industriels….
    Mais je continue mes démarches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données personnelles chez ELECTRO DEPOT

ELECTRO DEPOT, responsable du traitement, collecte des données personnelles obligatoires signalées par un astérisque. Ces données sont nécessaires pour gérer la publication d’un commentaire sur un article du blog LA TRIBU ELECTRO DEPOT.

Votre adresse email ne sera pas affichée auprès des internautes consultant le site LA TRIBU ELECTRO DEPOT. Ces informations ne sont pas destinées à des fins de prospection commerciale. Ces données seront conservées 3 ans dans le cadre de ce traitement.

Conformément au règlement 2016/679 relatif à la protection des données, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de portabilité et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit à la limitation du traitement vous concernant, que vous pouvez exercer en écrivant à ELECTRO DEPOT, Service Protection des données personnelles / Site LA TRIBU ELECTRO DEPOT, 1 route de Vendeville 59155 FACHES THUMESNIL, ou sur notre site internet rubrique “Contact”, en joignant une copie de votre pièce d’identité recto-verso. Pour en savoir plus, cliquez ici

Déjeuner au grand air

Ca sent bon l'été : "Coquillages & Crustacés" 🎶 "Barbecues saucisses fumées... 🎶 "Planchas sauces épicées..." 🎶