8 conseils pour réussir sa digital detox

On va commencer par une question, qui pourrait bien changer la quasi-totalité de votre vie. Que feriez vous si vous aviez deux heures de plus dans la journée ?

Ça fait rêver hein ? Et bien en fait, surprise, vous les avez…

Comme vous avez lu le titre de cet article attentivement, et qu’il parle de digital detox, en réalité vous connaissez déjà la soluce. Deux heures, c’est le temps moyen qu’on passe sur notre smartphone en France.

D’où cette impression qui n’est pas une fausse impression que nous sommes nombreux à partager : on passe un peu trop de temps sur les applications de nos smartphones.

C’est pernicieux, on ne s’en rend pas compte, mais à coup de petit checks de l’écran, c’est si vite fait. Et on sent bien qu’on devient un peu addict et qu’on a du mal à résister à l’appel du digital. Toujours besoin de vérifier, de jeter un coup d’œil, même en week-end, on ne s’arrête pas. On s’était promis déjà d’arrêter de doomscroller, ou de checker Instagram au réveil sans que la jambe soit encore sortie du lit, mais force est de constater que ce n’est pas si facile.

Faut-il tout plaquer et partir vivre dans un cabanon en forêt pour retrouver ces deux heures ? Non, il y a des petits trucs très simples à mettre en place pour se détoxifier tranquillou.

Pour vous aider à passer moins de temps sur votre smartphone et sur les écrans en général sans que ce soit douloureux, il existe un milliard de solutions. Tapez “digital detox YouTube” et vous verrez.

Pour vous faire gagner du temps, on a rassemblé 8 solutions qui ont un gros impact si on veut que sa digitale detox fonctionne impec. À la question “comment faire une digital detox ?”, voici notre réponse, un programme pour passer en off time.

1. Connaitre l’étendue du mal 😁

La première étape, c’est de savoir exactement où on en est avec sa conso digitale sinon on ne trouvera jamais la motivation pour se détoxifier. Utilisez une application qui vous le dira et fixez-vous un objectif chiffré : cela améliore énormément les chances de réussite de la détox digitale.

2. S’autoriser certains horaires seulement

La difficulté d’une addiction est de s’arrêter. Et en l’occurrence, on a souvent tendance à prendre le problème à l’envers : en s’interdisant des créneaux.

Erreur fatale !

En fait, l’humain est câblé pour réussir à suivre des permissions bien plus facilement qu’à accepter des interdictions. Pour que votre « Digital detox » se passe en douceur, mieux vous fixer des horaires où vous avez le droit d’utiliser votre smartphone plutôt que l’inverse (en pratique, on est d’accord, c’est la même, c’est un état d’esprit, et ça change tout !).

Entre deux créneaux autorisés ? Mieux vaut passer en mode avion. Ambiance zen !

3. Désactiver les notifications

Le pouvoir de la notif est énorme. Et nous pauvres humains sommes peu équipés pour y résister.

Alors plutôt que de passer la journée à lutter, mieux vaut se rendre le plus grand des services : s’éviter d’avoir à lutter.

Confucius a dit un jour qu’il est bien plus facile de résister à un message qu’on n’a pas entend arriver qu’à un message qui s’est bien fait repérer avec sa notif. Autrement dit, alors que, parfois, vous ne penseriez pas à aller sur votre smartphone, un simple son vous ramène à lui. C’est ça qu’il faut cibler comme type de solutions pour la digital detox.

4.Supprimez l’inutile

L’inutile a la fâcheuse manie de se faire oublier mais d’encombrer quand même. Comme dans nos placards. Même combat sur le téléphone.

Les notifs de l’app qu’on voit passer plusieurs fois dans la journée en se disant à chaque fois qu’on n’est pas intéressé ? On désinstalle l’application. .

Les newsletters qu’on reçoit directement sa sa boîte mail et qu’on prend le temps de supprimer à chaque fois ? La digital detox est l’occasion parfaite de scroller jusqu’en bas, une toute dernière fois, pour se désabonner.

Les amis sur les réseaux sociaux ? Sans la jouer Red Wedding, vous pouvez sûrement aussi libérer un peu de place.

À vous d’en décider, mais on est sûrs d’une chose, vous n’utilisez sûrement pas tout ce qui se trouve sur vos appareils. C’est le moment de s’alléger et de ne garder que ce qui est utile.

5. Se ressourcer

Faire une « Digital detox » c’est se libérer du temps, et on n’aura pas envie de persévérer si ce temps libéré n’est pas plus plaisant que ça. Donc convertissez ce temps que vous avez débloqué en trucs cools. Une heure de yoga, un peu d’activité physique en pleine nature, un banana cake, une balade plus longue que d’habitude avec doggy… Et devinez quoi ? C’est bon pour l’estime de soi !

6. Fini les longues pauses aux toilettes sur la tablette

Vous pouvez vous occuper avec un livre, des sudokus ou tout simplement votre imagination. Si si.

7. Ultime défi : sortir de chez soi sans son smartphone ! 

Oui, ça parait tout simple. Jusqu’au jour où on doit le faire. Au début, peu de personnes osent le dire, c’est presque tabou, mais on vous le dit : oui, ça fait bizarre. L’impression d’être un peu nu, ou dans un de ces rêves où on se retrouve au lycée en chaussons. Sauf qu’en fait, cette impression méconnue, c’est celle de la liberté. Attention, on s’habitue vite. 😉

Conclusion : commencez tout de suite votre digital detox

La digitale detox, on peut la repousser des années, et plus on repousse plus on prend le risque que ce soit plus dur la prochaine fois. Notre meilleur conseil c’est d’y aller. Parce que n’oubliez pas que vous avez des crêpes à faire et un plan zéro déchet à lancer ce mois-ci. 😀

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données personnelles chez ELECTRO DEPOT

ELECTRO DEPOT, responsable du traitement, collecte des données personnelles obligatoires signalées par un astérisque. Ces données sont nécessaires pour gérer la publication d’un commentaire sur un article du blog LA TRIBU ELECTRO DEPOT.

Votre adresse email ne sera pas affichée auprès des internautes consultant le site LA TRIBU ELECTRO DEPOT. Ces informations ne sont pas destinées à des fins de prospection commerciale. Ces données seront conservées 3 ans dans le cadre de ce traitement.

Conformément au règlement 2016/679 relatif à la protection des données, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de portabilité et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit à la limitation du traitement vous concernant, que vous pouvez exercer en écrivant à ELECTRO DEPOT, Service Protection des données personnelles / Site LA TRIBU ELECTRO DEPOT, 1 route de Vendeville 59155 FACHES THUMESNIL, ou sur notre site internet rubrique “Contact”, en joignant une copie de votre pièce d’identité recto-verso. Pour en savoir plus, cliquez ici

Un vent frais dans votre maison

Les températures montent mais nos prix restent bas sur notre sélection de ventilateurs et climatiseurs ! 💨